• Cessation définitive Merci à nos clients pour cette formidable aventure.

Votre panier est vide.

f0/e8/wp-633.jpg

Le Céleri-rave, l’ache sauvage de Méditerranée

Publié le 12/11/2015
Découvrez les origines du céleri-rave, longtemps considéré comme un condiment. Apprenez en plus sur ses qualités nutritionnelles remarquables. Et pour finir, profitez des conseils de votre maraîcher pour les conserver dans les meilleures conditions!

L’origine antique du céleri-rave

Le céleri était utilisé, dans l’antiquité, comme un condiment plutôt que comme un légume. On fait remonter son origine au bassin méditerranéen où les Grecs et les Égyptiens en consommaient les graines ou les feuilles afin de parfumer leurs mets. Le céleri-rave est, en effet, un exhausteur de goût. Cultiver de manière localisé, il reste peu connu et est à de nombreuses reprises au cours de l’histoire botanique présenté comme un “nouveau” légume. A l’époque, le céleri s’appelait l’ache. On n’en connaissait pas deux sortes comme aujourd’hui (céleri-rave et céleri-branche) mais une seule dont l’apparence de minces côtes, de petites racines et de longues feuilles le rapproche plus du persil. C’est à partir du XVIème siècle en Italie et du XVIIème siècle en Allemagne que la consommation du céleri va évoluer. Notamment grâce aux cultivateurs qui vont faire sélectionner la plante jusqu'à lui donner ses formes actuelles, céleri-rave et céleri-branche, qui seront alors considérés comme des légumes. On considère que c’est au XIXème siècle qu’il deviendra réellement un incontournable de notre régime alimentaire.

Les qualités nutritionnelles du céleri-rave

L’une des caractéristiques principales du céleri-rave, c’est sa pauvreté en calories (42 pour 100g) et en glucides (9%). On constate également qu’il représente un apport conséquent en minéraux, notamment le calcium avec 43mg pour 100g. La vitamine C n’est pas en reste avec une teneur d’environ 8g pour 100g. Il est également riche en fibres végétales ce qui lui permet de stimuler le transit intestinal et de participer à la protection contre le cancer colorectal. Le céleri-rave contient également une teneur importante en sodium (100mg pour 100g), prenez-y garde si vous devez suivre un régime hyposodé. Le céleri-rave est également un allergène très fréquent en Europe, il faut donc faire attention, notamment si une allergie au bouleau a été détectée.

Conserver efficacement son céleri-rave

Le céleri-rave se conserve jusqu’à deux semaines dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Veillez toutefois à le garder dans un sac en papier ou dans un torchon pour éviter qu’il ne parfume tous vos autres aliments. Il est toutefois conseillé de le consommer assez vite, il a tendance à se dessécher très rapidement. Si vous souhaitez le congeler, il faut le cuisiner au préalable sinon il perdra toute sa saveur. Une autre méthode, plus traditionnelle que celle-là, vous permets de les conserver jusqu’à plusieurs mois. Placez-les dans une pièce fraîche, sombre et bien ventilée, enfouis dans du sable. Cette méthode fonctionne pour tous les légumes racines comme les carottes ou encore les panais. En résumé:
  • 2 semaines dans le bac à légumes
  • Enveloppez-les pour éviter la propagation de leur parfum
  • Cuisinez-les avant de les congeler
Les commentaires vous sont dédiés! Une anecdote sur le céleri-rave? Une recette pour changer de la rémoulade?

Commentaires

Laissez un commentaire

À propos

Aujourd’hui, manger sain c’est manger Bio. Retrouvez tous nos conseils pour redevenir acteur de votre alimentation. Parce qu’il est important de savoir ce que nous mettons dans notre assiette, parce que cuisiner devient un acte militant, nous vous proposons d’en apprendre plus sur les produits de vos producteurs !

Derniers articles

b4/4a/a8b834d4c3f09ec0741d5c61890b.webp
Salade d'asp...
Publié le 22/03/2024
73/4c/2778aee04dd4cf7c82a51e716582.webp
Trouchia niç...
Publié le 16/03/2024