• Livraison gratuite en point de retrait

Votre panier est vide.

f0/e8/wp-557.jpg

Le concombre, de l’eau, rien que de l’eau !

Publié le 30/03/2016
Découvrez les origines du concombre, ce grand voyageur. Apprenez en plus sur ses qualités nutritionnelles. Et pour finir, profitez des conseils de votre maraîcher pour le conserver dans les meilleures conditions!

L’origine himalayenne du concombre

L’ancêtre des concombres poussait dans les contreforts himalayens il y a plus de trois mille ans, période à laquelle il a commencé à être domestiqué. De récentes fouilles archéologiques semblent avoir mis au jour des graines de concombre datant de plus de neuf mille ans en Birmanie. Le concombre a voyagé, il est effectivement fait référence à ce légume à trois reprises dans l’Ancien Testament. Il était donc connu des Hébreux en Égypte antique. Il est également au menu de nombreux plats grecs et romains. Pline l’Ancien y fait référence et attribue aux empereurs Auguste et Tibère une vraie gourmandise pour ce cousin de la courge et du melon. On sait ainsi qu’Apicius, cuisinier de l’empereur Tibère l'accommodait au miel pour contrebalancer sa légère amertume. Charlemagne, dans son capitulaire De Villis, en recommande la culture. Toutefois, le Moyen-âge verra sa réputation se ternir, du moins en Europe. En effet, selon les médecins de l’époque - qui se fiaient à la théorie des humeurs pour leurs diagnostics - le concombre, aliment froid et humide, n’est pas le plus indiqué pour un bon équilibre du corps. Le concombre retrouvera ses lettres de noblesse au XVIIème siècle. En effet, le concombre n’apportant que peu de sensation de satiété, il est alors considéré comme un aliment de pur plaisir et luxueux. Les paysans lui préférant des légumes beaucoup plus rassasiant. C’est Christophe Collomb qui lui fera traverser l’atlantique et assurera sa diffusion sur tout le continent américain. Aujourd’hui, plus de 70% du concombre consommé dans le monde est produit en Chine. Sur le continent européen, c’est la Russie qui en produit le plus. En France, nous devons en importer car nous n’en produisons pas assez pour la consommation courante. Ceux que nous vous proposons sont Bio et bien évidemment produit localement! Pour l'anecdote, sachez que les cornichons sont de jeunes concombres récolté bien avant maturité et macéré dans du vinaigre, tout simplement.

Qualités nutritionnelles du concombre

Le concombre, c’est 95% de son poids en eau! Idéal donc si vous souhaitez limiter vos apports caloriques. C’est cette eau qui lui donne ce côté si rafraîchissant, compagnon idéal des fortes chaleurs de l’été. Par ailleurs, le concombre a des propriétés antioxydantes avérées. Des études ont ainsi permis de démontrer que les composés phénoliques contenus dans le concombre ont une légère activité antioxydante. Le concombre apporte également minéraux et vitamines à notre corps. Notamment du cuivre et de la vitamine K. Attention si vous êtes allergique aux fruits à coques ou aux pollens, le concombre fait partie des aliments induisant le syndrome d’allergie oral. Une sensation de démangeaison dans la bouche qui disparaît rapidement juste après avoir avalé une bouchée de concombre. Si aucun autre symptôme ne se manifeste, cette réaction n’est pas dangereuse et vous n’êtes pas obligé d’éliminer complètement le concombre de votre alimentation. Toutefois, pensez à consulter un allergologue, il pourra mieux évaluer la gravité de votre allergie et vous indiquer si des précautions spéciales doivent être prises.

Comment conserver efficacement vos concombres

Le concombre, comme la salade n’est pas très durable dans le temps. Vous pourrez le garder une petite semaine dans le bac à légumes de votre réfrigérateur mais guère plus. Si vous l’avez entamé, pensez à couvrir l’entame d’un film alimentaire sinon sa chair va s’oxyder et son goût se détériorer fortement car il va gagner en amertume. Si vous souhaitez en conserver pour pouvoir en manger en hiver, il faudra recourir à d’autres méthodes. Plutôt que de le congeler (il y perdrait tout son goût et sa texture - étant constitué essentiellement d’eau), préférez essayer la lactofermentation ou la conservation au vinaigre. A retenir:
  • 1 semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur
  • Bien filmer l’entame pour conserver le goût
  • Préférez une fermentation lactique ou une conservation au vinaigre si vous voulez en consommer l’hiver prochain.
Comment est-ce que vous accommodez le concombre le plus souvent? Vous connaissez des astuces pour le conserver plus longtemps? Partagez votre expérience, les commentaires sont fait pour ça!

Commentaires

Laissez un commentaire

À propos

Aujourd’hui, manger sain c’est manger Bio. Retrouvez tous nos conseils pour redevenir acteur de votre alimentation. Parce qu’il est important de savoir ce que nous mettons dans notre assiette, parce que cuisiner devient un acte militant, nous vous proposons d’en apprendre plus sur les produits de vos producteurs !

Derniers articles

b4/4a/a8b834d4c3f09ec0741d5c61890b.webp
Salade d'asp...
Publié le 22/03/2024
73/4c/2778aee04dd4cf7c82a51e716582.webp
Trouchia niç...
Publié le 16/03/2024